03/05/2021 | Le PER individuel : quel intérêt ?

Le PER individuel est un produit d’épargne qui remplace le PERP et le contrat Madelin. Si vous vous interrogez sur le fait d’en ouvrir un, plusieurs éléments sont à prendre en compte. Je vous présente aujourd’hui ce qui le caractérise, ses avantages et ses inconvénients.

 

Qu’est-ce que le PER individuel ?

Le Plan d’Épargne Retraite individuel est un placement d’épargne qui vous permet de préparer un complément de retraite.

 

À qui s’adresse le PER individuel ?

Il est accessible à toute personne résidant en France, peu importe son âge ou sa situation professionnelle.

 

Quels sont les PER existants ?

Le PER assurance vous donne la possibilité de placer votre épargne en fonds euro ou en unités de compte.

Le PER compte-titre permet, notamment, de souscrire des titres financiers.

La différence entre ces deux types de PER réside dans la fiscalité et les supports proposés. Vous pouvez disposer de plusieurs PER individuels. Il est donc tout à fait envisageable d’ouvrir un PER assurance et un PER compte-titre, si cela est en adéquation avec votre objectif.

 

Comment gérer votre PER ?

Il est généralement conseillé d’opter pour une approche dynamique tant que l’échéance reste lointaine. Bien que les supports soient plus volatiles, cela vous permet d’envisager une rentabilité plus intéressante. Puis, à l’approche de la retraite, vous pouvez modifier le profil pour sécuriser le placement afin de vous assurer de disposer de fonds sûrs.

Le PER peut être géré :

-          de manière libre (vous arbitrez vos placements en toute autonomie) ;

-          de manière pilotée (votre gestionnaire le prend en charge).

L’avantage de la deuxième option : vous n’avez à vous soucier de rien. Le ou la gestionnaire suit votre PER et s’occupe d’ajuster la stratégie de placement en fonction de votre objectif et de la date d’échéance.

 

Comment le clôturer ?

Sauf en cas de déblocage anticipé, votre PER sera débloqué au plus tôt à votre départ à la retraite, ou à l’âge légal de la retraite (à l’heure actuelle : 62 ans).

Vous pouvez disposer de votre PER sous différentes formes, selon ce qui a été convenu à son ouverture :

-          en capital (en une seule ou en plusieurs fois) ;

-          en rente ;

-          en une combinaison des deux.

 

Les avantages et les inconvénients du PER individuel

Comme tout placement, le PER individuel a des avantages et des inconvénients dont il faut avoir conscience avant de capitaliser dessus.

 

Quels sont ses avantages ?

C’est un placement accessible à tous :

-          les versements sont libres (sans conditions de montant ou périodicité) ;

-          il n’y a pas de limite d’âge ni de durée minimale d’épargne.

Vous avez le choix parmi de nombreux supports (fonds euro, unités de compte, SCPI, OPCVM entre autres), en fonction du type de PER choisi.

Le PER vous permet de bénéficier d’un avantage fiscal. Selon votre situation professionnelle et votre tranche d’imposition, vous avez la possibilité de déduire tout ou partie des sommes placées de vos revenus. Ce dispositif est particulièrement adapté à ceux qui sont dans la tranche d’imposition de 30 % et plus.

Enfin, un cas de déblocage intéressant est celui de l’acquisition de la résidence principale.

 

Quels sont ses inconvénients ?

Les sommes placées ne peuvent être utilisées, sauf exception, avant la retraite. Lorsque le PER est débloqué, les sommes sont soumises à imposition et aux cotisations sociales.

La fiscalité à l’entrée comme à la sortie est un point qui nécessite des explications plus précises, je vous invite donc à me contacter si vous souhaitez de plus amples explications.

De plus, le capital n’est pas garanti, sauf si l’intégralité des fonds sont investis sur le fonds euros.

Si vous vous questionnez sur l’intérêt d’un PER individuel dans votre situation, n’hésitez pas à me contacter !

En savoir plus...